Compte Spicy Club

Connexion

S’enregistrer

Besoin d'aide

Pour toutes questions sur vos miles, contacter notre spécialiste. Il vous guidera sur vos besoins. contact@maspicybox.fr

Gestion des Miles

Vos Spicy Miles peuvent être utilisés à n’importe quel moment et sur tout le site. Ils peuvent en outre être cédés à un ami. 

Paiement facilité

Vous pouvez payer vos achats avec vos Spicy Miles soit partiellement soit en totalité.

Les Secrets D’une Bonne Cuisson D’un Steak

Les Secrets d’une bonne cuisson d’un steak

Le monde des épices à steak est en ébullition. La saison des barbecues arrive à grand pas et la question que tout le monde va se poser est de savoir comment faire cuire parfaitement sa pièce de boeuf pour faire plaisir à ses convives.

En effet une bonne viande de boeuf coûte chère et il serait dur de rater sa prestation. Vous avez besoin de conseils ? Je vais donc vous aider en vous donnant quelques secrets à garder dans vos tablettes pour un résultat inoubliable.

LES SECRETS DE LA CUISSON D’UN STEAK 

Le Choix du Steak – La première question qui se pose est de savoir quel morceau choisir quand vous êtes chez votre boucher. Le prix a une grande importance mais il est aussi important de prendre en compte la qualité. Une pièce de boeuf maturée à 30 ou 60 jours sera beaucoup plus fondante qu’une pièce de boeuf qui vient juste d’être coupée. Les conseils de votre boucher préféré peuvent être bienvenus dans ce cadre.

La préparation – Avant tout, assurez-vous que vous avez tous les ingrédients et ustensiles à portée de main. Ce n’est pas au moment où le steak est sur le feu qu’il faut chercher le beurre, la pince à barbecue voire votre thermomètre de cuisson….

Huilez Votre Grille de barbecue – Pour un résultat parfait il est nécessaire de huiler la grille du barbecue à chaque fois !!! Pour cela prenez une serviette préalablement imbibé d’huile (que vous n’utiliserez que pour cela) puis frotter la serviette sur la grille. Bien entendu pensez à nettoyer la grille avant toute utilisation.

Les Epices – C’est ma partie préférée car c’est elle qui va donner le goût à la viande. Rien qu’en écrivant ces lignes, j’en ai l’eau à la bouche. 

MON SECRET POUR L’ASSAISONNEMENT DU STEAK

J’enrobe le steak avec le mélange d’épices à steak puis je couvre avec un peu d’huile. Je laisse reposer quelques minutes et je rajoute une couche d’assaisonnement juste avant la grillade. 

UN AUTRE SECRET ?  

Pour ajouter une saveur subtile d’herbes fraiches, j’attache des herbes enduites d’huile à une cuillère en bois et je frotte les steaks avec ce balais improvisé durant toute la cuisson. Pour ceux qui n’ont pas de petites amies Je préconise aussi de frotter une gousse d’ail sur le steak avant la cuisson…c’est bon pour le coeur. 

Utilisation du Beurre – Le beurre est très utilisée en France pour donner du goût au steak. Il peut être utilisée en assaisonnement final ou comme ingrédient de cuisson. L’idée ici est de frotter le beurre (souvent aromatisé) sur la partie du steak qui ne cuit pas puis de renouveler l’opération lorsque vous retournez le steak. Ce processus est intéressant car la viande n’absorbe pas le beurre. Ce dernier va en fait fusionner avec la graisse de la viande pour créer une croûte tout en gardant l’intérieur du steak saignant … 

Utilisez une Pince à barbecue  – Quand je vois des apprentis “barbecues” retourner le steak avec une fourchette je sais que le steak ne sera pas au top !

En fait quand vous percez le steak durant la cuisson il perd son jus et il s’assèche. Or toute la préparation ci-dessus a été faite dans le but conserver les jus à l’intérieur. Du gâchis, si vous avez acheté des steaks à 20 ou 30 euros le kilo !!!

Vous voulez faire un barbecue ? Achetez une pince à barbecue. C’est indispensable.

Le temps de cuisson – Tout dépend de l’épaisseur du steak. J’aime bien les steaks épais de 1,5 à 2 cm. Je commence par un temps de cuisson de 6 mn d’un côté puis 4 à 5 mn de l’autre.

Si vous avez un thermomètre de cuisson vous pouvez contrôler la cuisson à coeur : 

Bleu  – 55 °C

Saignant – 63 °C  (Température minimale sécuritaire de cuisson)

A point – 68 ° C 

Bien cuit – 72 °C


En fin de cuisson – Quand vous retirez-le steak du feu, il est important de le laisser reposer quelques minutes. En général c’est autant de minutes de repos que de cuisson. L’intérêt est de permettre au jus de bien se répartir dans le steak. Sachez que durant les 1ères minutes de repos la température du steak continue à grimper… il ne sera donc pas froid quand vous le servirez. 

Bon appétit ! 

Comment Faire Des Oignons Marinés Mexicains ?

Comment faire des oignons marinés mexicains ?


Préparation : 15 mn


Comme beaucoup d’entres vous nous aimons beaucoup la cuisine mexicaine. Cette cuisine est excellente quand elle est préparée avec des épices endémiques du pays et des produits frais faits maison. Pour les tacos nous préparons “maison” tous les ingrédients. Que ce soit les tortillas, les salsas ou les condiments.

Aujourd’hui nous allons préparer un condiment très utilisé au Mexique : les oignons marinés ou “encurtido de cebolla”. Ce sont des oignons marinés dans du vinaigre et du pimienta garda, du piment habanero, de l’origan mexicain et du sel.

Ce condiment sert à assaisonner les tacos ou les sandwichs de toutes sortes.

Ingrédients :
  • 2 oignons rouges
  • 3 cuillères à café d’épices à oignons marinés
  • vinaigre blanc

Méthode :

  • Faire bouillir 0,5 litre d’eau.
  • Peler les oignons, les trancher et les mettre dans un bol.
  • Verser l’eau bouillante dessus.
  • Attendre 20 s puis les égoutter pendant 10 mn.
  • Placer les oignons et les épices, le dans un pot à confiture.
  • Couvrir de vinaigre blanc.
  • Mélanger et laisser reposer 3h avant

Utiliser comme condiment dans tous les sandwich de viande ou de légumes et pour les tacos. 

En savoir plus sur les épices Mexicaines : 

Au Mexique la cuisine se concentre autour de 6 épices Mexicaines:  les piments (il y en a plus de 400 variétés), le cumin, l’achiote, l’origan Mexicain, la pimienta garda. Vous pouvez retrouver toutes les épices Mexicaines de la Maison d’épices Karina sur la page dédiée aux épices du Mexique.

Vous pouvez aussi découvrir notre Box Mexique élaborée avec des épices mexicaines exclusives introuvables en France.

 

Le mélange d’épices utilisé pour cette recette : 

Achat en ligne épices de qualité - Epices pour oignons marinés mexicains

Epices pour oignons marinés mexicains

 

 

Comment Utiliser Le Fenugrec Dans La Cuisine Indienne ?

Comment utiliser le fenugrec dans la cuisine indienne ?

La graine de Fenugrec ressemble à un petit caillou jaune très dur. C’est une épice amère à la saveur moyenne qui est principalement produite en Inde et qui être utilisée entière ou moulue.

En général elle est rissolée dans l’huile avant utilisation pour intensifier les arômes et adoucir l’amertume. 

Comment cuisiner avec le fenugrec ? 

Les graines de fenugrec sont utilisés principalement dans les poudres de curry car elles dégagent des composés aromatiques très caractéristique des currys.

Dit autrement, une poudre de curry sans fenugrec …. n’est pas tout à fait un curry ! 

Les graines de fenugrec sont beaucoup utilisées pour les pickles et les chutneys. Quelques plats emblématiques d’Inde sont préparés avec du fenugrec comme le Kharee du Penjab qui est un plat à base de yaourt. Dans le sud de l’Inde, le fenugrec fait partie des composants principaux du Masala à Sambar qui est utilisé pour aromatiser les plats de légumes. 

Les graines et la poudre de fenugrec sont beaucoup plus forts alors que le Methi qui est la feuille séchée de fenugrec. 

Les bienfaits et les propriétés du fenugrec 

En Inde le fenugrec est utilisé pour combattre le diabète, le cholestérol et l’excès de sucre dans le sang. Il a une action stimulante sur le système digestif. Le fenugrec est connu pour faire grossir les maigres. Il favorise aussi l’allaitement. 

Le Goût Des épices

Le goût des épices


Avant de me spécialiser dans les épices je ne savais pas comment les utiliser. J’en mettais par ci par là au gré de mon intuition. Quelquefois c’était bon mais d’autres fois c’était incohérent. 

La cuisine c’est un peu comme la musique. Il est nécessaire d’accorder les goûts pour que le goût final soit délicieux. Pour cela il est important de savoir ce qui peut changer le goût d’un plat et comment. 

Quel est le classement des épices en fonction de leur goût  ? 

C’est plus simple que ce que nous pensons en général. Nous sommes souvent entrain de nous dire “hum ça manque de piquant” ou “pas assez acide”, “c’est amer” ….

S’il y a des milliers de saveurs il n’y a que 5 goûts dans le monde des épices : l’acide, l’amer, le piquant, le sucré. Pour comprendre comment accorder les épices avec les aliments il suffit donc de classer les épices selon les goûts et les saveurs et de jouer avec. C’est ce que font les masalchi (Maître mélangeur d’épices) en Inde depuis des millénaires. 

Le goût des épices : 

A l’exception du sel et de la salicorne il n’y a pas d’épices salée. Le goût salé est donc à part tout en étant l’une des variables d’ajustement indispensables aux plats. 

Les épices acides : 

L’amchoor ou mangue séchée  l’anardana ou grenade séchée, le goraka, le sumac, le tamarin 

Les épices amères : 

L’absinthe, l’ajowan, l’ail séché, l’aneth, la graine d’angélique, l’asafoetida, le cacao, le carvi, le chardon béni, le cumin, les écorces d’agrumes, l’épazote, le fenugrec, la fève de tonka, la graine de céleri, la lavande, la livèche, le mahleb, la marjolaine, la menthe, la noix de kémiri, l’origan, le romarin, la rose, le safran, la sapote, la sarriette, la sauge , le thym 

Les épices sucrées 

L’anis, la cannelle, la coriandre, l’échalote séchée, le fenouil, le macis, l’oignon séché, la paprika, la baie rose, le réglisse, la vanille

Les épices piquantes 

Les poivres piper, les baies poivrées, les piments , le nivelle, le gingembre, la moutarde

Les épices aromatiques

L’anis étoilé, la cannelle, la cardamome (verte ou noire), la cannelle casse, la citronnelle, le combava, les écorces d’agrumes, la feuille d’avocat, la feuille de bois d’Inde, la fève de tonka, le galanga ( grand ou petit), le girofle, la kentjur, le laurier, la lavande, le macis, le menthol, la muscade, le quatre épices (piment ou poivre jamaïque), la racine d’Iris, la rose.

Trouver l’équilibre  

En général les aliments seuls sont souvent fades. Ceci est particulièrement vrai pour les légumes. Il est alors nécessaire de rajouter un assaisonnement pour trouver le fameux équilibre des goûts que tous les cuisiniers recherchent. Si les plats indiens, chinois, Thaïlandais ou caribéens sont souvent plébiscités c’est parce qu’ils sont souvent élaborés avec une ou plusieurs épices de chaque catégories cités ci dessus. 

Dans un prochain mail, je vais vous expliquer comment trouver cet équilibre en général puis comment l’ajuster.